Vous êtes ici: Accueil \ ressources

Les minières néolithiques de silex de Spiennes, un site montois patrimoine mondial de l’Humanité, par Hélène Collet (SPW)


Le 22 janvier 2014, nous avons eu le plaisir d’accueillir Hélène Collet, archéologue au Service public de Wallonie et responsable de l’exceptionnel site des minières néolithiques de Spiennes ! Cet exposé inaugurait le cycle Arkéo 2014, organisé à l’occasion de l’Année de l’Archéologie en Wallonie.

« A deux pas de Mons (Hainaut, Belgique), le village de Spiennes abrite un très vaste centre d’extraction et de taille du silex remontant au Néolithique, dernière période de la préhistoire. Qui pourrait penser en voyant ces champs caillouteux que, de 4300 à 2300 ans avant notre ère, des communautés ont extrait à cet endroit  du silex dans des exploitations souterraines pouvant atteindre 16 m de profondeur, pour le façonnage de lames de haches et le débitage de lames ? Alors que les minières néolithiques de silex de Spiennes ont été découvertes voici plus d’un siècle, seule une infime partie en a été étudiée. C’est pourquoi les recherches archéologiques s’y poursuivent encore aujourd’hui. En 2000, ce site remarquable par son étendue, par la durée de sa fréquentation et par son potentiel archéologique a été inscrit par l’Unesco sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité.  Mais en quoi témoigne-t-il du génie humain au même titre que les pyramides de Gizeh, les peintures de Lascaux, le Mont-Saint-Michel ou le Taj Mahal ? Et qui étaient les mineurs de Spiennes ? Que sait-on de ces sociétés, de leur organisation et de leur savoir-faire technique ? C’est à toutes ces questions que l’exposé tentera de répondre.  »

Le(s) type(s) de public(s) de cet ressource:
Le(s) type(s) de cette ressource: